Qu’est-ce que la conscience phonologique?

Au préscolaire, les enfants apprennent à jouer avec les sons qui composent la langue française. À l’oral, ils apprennent à manipuler les syllabes et les phonèmes entendus dans les mots de tous les jours. Ils apprennent également à identifier et à reconnaître les lettres de l’alphabet ainsi que le phonème associé à chaque lettre. Avec cet apprentissage, les enfants développent la capacité à percevoir, à découper et à manipuler les unités sonores du langage telles que la syllabe, la rime et le phonème.

C’est ce que l’on appelle la conscience phonologique.

La conscience phonologique est un important précurseur à l’apprentissage de la lecture :  de nombreuses recherches ont démontré qu’elle joue un rôle majeur dans l’apprentissage de la lecture (décodage) et de l’écriture[1]. La conscience phonologique, c’est donc la base de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Les enfants qui éprouvent des difficultés dans l’apprentissage de la lecture présentent, en général, des fragilités au niveau de la conscience phonologique : ils n’arrivent pas à faire correspondre le phonème au graphème et vice-versa (donc la correspondance entre le son et la lettre / la lettre et le son).


[1] Académie de Grenoble. (2020). La conscience phonologique. Repéré à La conscience phonologique