Quelques définitions

Le phonème: C’est la plus petite unité sonore du langage oral; son produit par une lettre ou un groupe de lettres. La langue française compte 36 phonèmes.

Le graphème: C’est la plus petite unité du langage écrit qui traduit le phonème; forme écrite du phonème. Le graphème est constitué d’une lettre ou d’un groupe de lettres. La langue française en compte environ 130 (peut-être plus, selon différents auteurs). Prenons par exemple le phonème « O ». À l’oral, nous entendons « O » mais à l’écrit, ce phonème peut se traduire par ces 3 graphèmes: o, au, eau.

Un même graphème peut produire des phonèmes différents. Par exemple, le graphème « C » peut parfois produire le phonème « K » (son K à l’oral) et peut parfois produire le phonème « S » (son S à l’oral), selon certaines règles de la langue française.

La syllabe: La syllabe orale est composée de plusieurs phonèmes, et la syllabe écrite est composée de plusieurs graphèmes. Prenons par exemple le mot « bateau ». Dans le mot « bateau » nous retrouvons 2 syllabes: « ba-teau ». Prenons la deuxième syllabe « teau ». Dans cette syllabe, à l’oral nous entendons 2 phonèmes, soit le « t » et le « o ». À l’écrit, ces phonèmes se traduisent par ces graphèmes « t » et « eau ». Ce qui forme donc la syllabe « teau ».

La langue française est complexe, mais c’est là ce qui fait tout son charme!